Les inscriptions sont closes !

ePOP EN DEUX MOTS (OU UN PEU PLUS…)

UN RÉSEAU INTERNATIONAL AU SERVICE DE LA JEUNESSE, DES LIENS INTERGÉNÉRATIONNELS ET DU PARTAGE DES SAVOIRS

ePoP est un réseau citoyen international d’information et d’échanges créé par RFI Planète Radio et développé avec l’Institut de Recherche et Développement (IRD). L’objectif est simple mais ambitieux : promouvoir la diffusion d’une information collaborative, accessible et de qualité à partir de témoignages recueillis par des jeunes bénévoles, responsables et solidaires, les « ePOPers ». Cette démarche intergénérationnelle qui associe étroitement la communauté scientifique internationale, s’inscrit parallèlement dans une volonté de nourrir les archives du patrimoine immatériel de l’humanité.

LE RÉSEAU D’ePOPers

Des jeunes issus des cinq continents, réalisent des reportages vidéo qui relaient les constats et interrogations des populations locales, pour rendre compte des conséquences directes liées aux changements climatiques et globaux affectant leurs environnements, ou plus simplement leurs vies quotidiennes. Dans ces courtes vidéos mises en ligne sur epop.network et sur Facebook et Instagram, les populations confient leurs ressentis et interrogent des scientifiques et des experts du monde entier. Pour fédérer son réseau, ePOP met en place, dans différents pays, des ateliers qui facilitent l’échange de compétences entre les jeunes ePOPers.

https://www.instagram.com/tv/B0FkVdjHIWq
Le format Instagram
https://www.facebook.com/ePOPNetwork/videos/474494633108443
Le format Facebook
Le format epop.network

Des évènements itinérants, les « ePOP Camp », rassemblent des ePOPers du monde entier autour d’activités pédagogiques, culturelles et artistiques, conçues en lien avec les populations locales. De même, les AFTER-POP, de micro conférences publiques présentées comme des café/débats, seront prochainement organisées en marge des grands évènements internationaux traitant des problématiques environnementales et climatiques (COP, réunions GIEC, Forum Mondiaux Environnement, etc.). Conçues autour d’un parterre d’experts, de politiques, d’artistes et de responsables d’ONG, elles permettront aux citoyens locaux de débattre ouvertement des propositions suggérées au cours de la journée par les personnalités et organisations officielles.

PRENDRE ENFIN CONSCIENCE DU RESSENTI DES POPULATIONS LOCALES ET APPORTER DES ÉLÉMENTS DE RÉPONSE

ePOP fait appel à des experts qui prennent connaissance du ressenti et des questionnements exposés dans les vidéos. Ces derniers y répondent et illustrent le rôle de la recherche dans l’analyse et la gestion des questionnements soulevés. Les thématiques couvertes par le réseau de chercheurs mobilisés, couvrent plusieurs domaines : érosion, espèces invasives, gestion de l’eau douce et des ressources naturelles, sécurité alimentaire, déplacements de populations, sauvegarde du patrimoine culturel, impacts sociaux…

UN SITE INTERNET PARTICIPATIF ET UNE PRÉSENCE IMPORTANTE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

ePOP s’appuie sur un site Internet collaboratif (epop.network) alimenté par les membres du réseau d’ePOPers. Il est conçu comme :

  • Un espace d’information avec une présentation dynamique des thèmes traités par les clubs d’ePOPers ;
  • Un espace d’échanges qui invite les internautes à dialoguer avec les ePOPers ;
  • Un espace de ressources documentaires proposées par la médiathèque numérique de l’IRD ;
  • En plus de son site Internet, ePOP s’appuie sur les réseaux sociaux pour informer et diffuser les courtes vidéos réalisées par les ePOPers.

L’AFTER-POP

Pour pouvoir débattre ensemble des témoignages partagés dans les capsules vidéo, ePOP initie régulièrement des micro conférences publiques avec projections, à travers le monde. Les After-POP, c’est comme ça qu’elles s’appellent, sont conçues comme des café/débats et sont généralement organisées dans des lieux de rencontres comme des Brasseries, Centres culturels ou salles universitaires. Elaborées autour d’un parterre d’experts, de politiques, d’artistes et de responsables d’ONG, elles permettent aux citoyens locaux de débattre ouvertement des propositions suggérées au cours de la journée par les personnalités et organisations officielles. Les After-POP sont notamment organisées en marge des grands évènements internationaux traitant des problématiques environnementales et climatiques (COP, réunions GIEC, Forum Mondiaux Environnement, etc.).

DES RÉSEAUX TRÈS SOCIAUX

Depuis sa création, ePOP a toujours été très présent sur les réseaux. Parallèlement aux infos générales disponibles sur son site (epop.network) ou plus spécifiquement liées au Concours (concours.epop.network), les réseaux Instagram et Facebook hébergent les véritables journaux quotidiens d’ePOP. Et d’ailleurs, lors de la parution tous les vendredis, de la capsule de la semaine sur FaceBook, c’est la foire aux débats et aux remarques ! Des post du monde entier viennent commenter ou supporter les réalisateurs des capsules. Entre ePOPers, ça se passe comme ça…

ePOP EN CHIFFRES

Avec un réseau d’ePOPers venus de 45 pays, et des publications en 21 langues et dialectes, le réseau participatif ePOP se porte bien, merci ! 1 communauté grandissante, 3 antennes régionales dans le monde, et des vidéos qui s’exportent par centaines de milliers chaque années. Au-delà de ses nombreuses publications sur Facebook/Instagram, la vie de la communauté est aussi alimentée par un journalisme de solutions qui se partage tous les jours sur nos outils.